Une vieille amitié entre la France et le Chili

Par défaut

Une vague française vers le Nouveau-Monde.

Entre 1840 et 1940, 20 à 25 000 Français ont émigré au Chili. Le pays a reçu la 4e plus grosse communauté de migrants français d’Amérique latine après l’Argentine (239 000), le Brésil (40 000) et l’Uruguay (plus de 25 000).

80% d’entre eux venaient du sud-ouest France , en particulier des Basses- Pyrénées ( Pays basque et Béarn) , de la Gironde, de la Charente -Inférieure et de la Charente et des régions situées entre Gers et de la Dordogne.

La disapora française est d’abord venue au Chili au XVIIIe siècle, en tant que commerçants, dans la région de Concepción. PLus tard, à la moité du XIXe siècle, ils sont venus pour planter de la vigne, dans les haciendas de la Vallée centrale, qui deviendra le berceau du vin chilien.

La régio Araucania est aussi très « française ». La région a accueilli les colons – agriculteurs et commerçants- arrivés lors de la seconde moitié du XIXe siècle. Grâce à leur culture latine, les immigrants français se sont rapidement assimilés dans la société dominante chilienne.

La plupart des immigrants français installés dans le pays entre 1875 et 1895.

Entre octobre 1882 et décembre 1897, 8413 Français se sont installés au Chili – soit 23 % des immigrants (deuxième seulement après Espagnols ) à partir de cette période. En 1863, 2 650 citoyens français ont été enregistrées au Chili.

A la fin du siècle, ils étaient presque 30000. Selon le recensement de 1865, sur 83220 étrangers établis au Chili, 6483 étaient français, la troisième plus grande communauté européenne dans le pays après les Allemands et les Anglais.

En 1875, la communauté a atteint 3000 membres, 12% des 85000 étrangers établis dans le pays. On estime que 10000 Français vivaient au Chili en 1912, Soit 7% des 149400 Français vivant en Amérique latine.

Durant la Seconde Guerre mondiale, un groupe de plus de 10000 Chiliens d’origine française, dont la majorité ont des parents français ont rejoint les Forces françaises libres et ont combattu l’occupation nazie de la France.

500.000 Chiliens d’origine française.

La présidente du Chili, Michelle Bachelet est d’origine française . L’ancien dictateur Augusto Pinochet est un autre chilien d’origine française. Un grand pourcentage des hommes politiques, hommes d’affaires, des professionnels et des artistes dans le pays sont d’ascendance française.

Comme nombre de Français en quête du Nouveau Monde, les Muzard ont aussi quitté Bayonne pour le Chili. Depuis, les Muzard n’ont eu de cesse d’incarner au Chili une certaine vision de la France et, plus prosaïquement, d’entreprendre dans leur pays d’accueil.

Francisco Muzard

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s